• Pesticides dans les fruits et légumes : c'est CATASTROPHIQUE!

    Chaque année, l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) analyse quelque 70000 aliments pour connaître leur teneur en résidus de pesticides.
     L'utilisation des pesticides tels qu'on les connaît (insecticides, fongicides et herbicides) a commencé dans les années 70. Quarante ans plus tard, cette pratique est devenue règle d'or et de nombreux résidus de pesticides se trouvent dans nos aliments. Rappelons que selon de récentes études, ils peuvent être la cause de cancers et présenter des menaces pour la fertilité masculine et le développement du foetus.

    - Les résidus de 338 pesticides différents dans les légumes
    - 319 dans les fruits
    - 93 dans les céréales
    - 34 dans les produits animaux

    Cependant, tous les fruits et légumes ne sont pas logés à la même enseigne. Parmi les mieux lotis: les oignons, les échalotes et l'ail (avec seulement 13,6% des échantillons contaminés), les épinards (24,5%), les asperges et poireaux (24,6%) ou les légumes racines, tels que les pommes de terre ou les radis (26%). Claude Aubert explique:

    "L'essentiel des pesticides, et particulièrement des insecticides, sont utilisés à l'extérieur. Ils sont déposés sur les fruits et légumes via un pulvérisateur. C'est pourquoi les végétaux poussant à l'intérieur de la terre, tels que les pommes de terre, sont moins susceptibles d'être contaminés."
     
     

    Malheureusement tous les végétaux ne poussent pas sous terre et certains font les frais de l'omniprésence des pesticides. C'est pourquoi Claude Aubert recommande de manger bio le plus possible, car pour certains des végétaux en question, le taux de pesticides est divisé par 10 s'ils proviennent de l'agriculture bio.

    "La peau des fruits est la zone où se concentrent le plus d'antioxidants et de vitamines. Mais on ne peut la consommer que si le fruit est bio, car dans le reste des cas, c'est aussi dans la peau que se concentrent les pesticides.'

     

     Notre tableau

    5454544.jpg

    Source de l'article: La Libre Belgique


  • Forcer les chômeurs à travailler... c'est possible ! (un article DH)

    Un député-bourgmestre a instauré un système tout à fait légal dans sa commune. Il voudrait pouvoir l’étendre à la Wallonie entière

    ROTTERDAM Obliger les chômeurs à travailler au service de la collectivité en contrepartie de leur allocation de chômage constitue un véritable fantasme pour de nombreuses personnes. La décision de la municipalité de Rotterdam qui va dans ce sens-là ne laisse évidemment pas indifférent. Et chez nous en Belgique, ce genre d’initiative a-t-il déjà été envisagé ?

    Bien évidemment, lors des campagnes électorales, très nombreuses chez nous, ou lors de négociations gouvernementales ardues, certains politiques n’hésitent pas à brandir cette idée comme une solution à tous les maux sociaux de notre pays.

    Loin du mauvais exemple hollandais, un député wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles a souhaité aller dans ce sens en déposant plusieurs propositions dans les deux Parlements où il siège. Yves Binon, député-bourgmestre MR, s’explique : “Je reviens très souvent avec ce type de proposition, mais je ne vise pas les chômeurs, je vise les bénéficiaires du RIS (NdlR : revenu d’intégration, ancien minimex). Via le système des articles 60, j’ai proposé que l’on demande à ces bénéficiaires du RIS en Wallonie de nettoyer les abords d’autoroutes. À la Fédération Wallonie-Bruxelles, j’ai proposé qu’ils puisent repeindre les classes dans les écoles. À l’époque, ça avait fait un tollé”, explique Yves Binon.

    Ce dernier est également bourgmestre de la commune hennuyère de Ham-sur-Heure/Nalinnes. Dans sa commune, il a décidé de mettre en place ce type de système : “Nous touchons, par travailleur sous convention article 60, 14.000 € de subside. Le travailleur bénéficie de 19.000 € par an. Il est évidemment payé pour le travail fourni. Maintenant, s’il refuse ce contrat, il ne pourra plus toucher son minimex. On l’a fait des centaines de fois. Pour l’instant, nous occupons ainsi une vingtaine de personnes”, explique Yves Binon, qui voit dans cette mesure une bonne manière de remettre les gens au travail. “95 % des gens retrouvent du boulot ensuite. Ils apprennent à se lever le matin.”

    Le député-bourgmestre n’a pas le sentiment que cette mesure fasse fuir les gens qui habitent sa commune et qui sont confrontés à cette mesure : “Non, je ne pense pas, par contre il est possible que certains profiteurs ne soient pas venus s’installer chez nous pour cela, mais ça, je ne peux évidemment pas le vérifier.”

    Mais le libéral ne pense pas qu’un tel système soit possible à un niveau plus large. Ses propositions dans les deux Parlements où il siège n’ont d’ailleurs jamais été très bien accueillies : “Les profiteurs du système c’est le terreau du socialisme wallon. Il y a 40.000 chômeurs minimexés en Wallonie. Si chaque année on en met 1.000 au travail, cela représente seulement 14 millions d’€.”

    Le système mis en place par Yves Binon est évidemment totalement légal. Il peut, sans doute, faire grincer des dents, mais il est certain que le fait d’octroyer une rémunération au minimexé qui se prête au jeu rend la mesure assurément plus douce.

    S. Ta.

    © La Dernière Heure 2013 

  • La cuisine un moment de partage avec les enfants, Stephy nous propose un gâteau petit-beurre

    911682_503056533076487_438640150_n.jpgCoucou les z'amis! 

    Comment allez-vous? 

    Cette semaine je vous propose un moment de partage avec vos enfants! 

    Voici donc une petite recette toute simple qui ravira les petits comme les grands! 

    Il s'agit du "gâteau aux petits-beurre" !

    Il vous faut :

    * 40 petits beurres 

    * 4 spéculoos

    * +- 200 gr de choco aux noisettes 

    * 200 gr de beurre à température ambiante

    * 3 c. à soupe de sucre impalpable

    * 3 c.à soupe de granulés de chocolat

    * 1 c à café de cannelle

    Comment faire ?

    - Emiettez les spéculoos et réservez-les.

    - Mélangez le beurre jusqu'à ce qu'il devienne plus onctueux et plus clair. Intégrez-y alors le sucre et la cannelle. 

    - Disposez 10 petits-beurre côte à côte pour former un rectangle sur un grand plat. Tartinez les de beurre sucré et déposez-y une seconde couche de biscuits. Enduisez ces derniers de choco.

    - Couvrez d'une nouvelle couche de petits-beurre et tartinez-les à nouveau de beurre sucré. Terminez avec une dernière couche de biscuits.

    - Enduisez les côtés du gâteau de beurre sucré et appliquez-y les spéculoos émiettés, en appuyant bien.

    - Garnissez le dessus du gâteau d'un peu de beurre et de choco, et dessinez des motifs au choix (étoiles, fleurs, papillon... ...) avec les granulés de chocolat.

    -Laissez reposer le gâteau au réfrigérateur pendant 1 heure.

    Voilà une délicieuse recette croquante qui rappelle l'enfance! 

    Je vous souhaite une excellente semaine gourmande et je vous dis à la semaine prochaine les z'amis!

  • L'afsca ferme une boulangerie à Waremme


    Suite à l'action de contrôle de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, la semaine dernière, on apprenait ce matin, qu'une boulangerie de Waremme ou d'Hannut avait été fermée en "raison d’un danger imminent pour la santé publique". 
    Devant le mustisme de l'Afsca, tous les journalistes se sont lancés dans une petite enquête pour découvrir ladite boulangerie
    A l'heure actuelle, une bonne info permet à Waremme Sudinfo de vous dire déjà qu'il s'agit d'une boulangerie de notre bonne ville. 
    Une palme que nous aurions voulu laisser volontiers à Hannut.
    :-) 

  • Incendie à la Cucina à Waremme: Michael Courbet était présent et nous a envoyé un petit texte avec des photos

    Il était environ 11h30 quand un incendie s’est déclarér sur le toit du restaurant la Cuccina situé en face de l’Hôtel de Ville de Waremme alors qu’ un ouvrier était en train de souder un élément en zinc.

    La Protection Civile est venue en renfort avec un gros camion-citerne de plus de 20.000litres d’eau.

    Les pompiers ont éteint le feu tant sur la rue en face de l'hôtel de ville que sur le parking située derrière le restaurant avec l'aide de la Protection Civile de Crisnée.

    On ne déplore aucun blessé au dernières nouvelles.

    390994_10152773281295297_1666072065_n.jpg

    11818_10152773281225297_700162582_n.jpg379873_10152773281245297_755018019_n.jpg

  • Contrôle de l'Afsca à Waremme et Hannut: circulez il n'y a rien à savoir..


    Suite à l'action de contrôle de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, une boulangerie de Waremme ou d'Hannut a été fermée en "raison d’un danger imminent pour la santé publique". 38 avertissements et 8 procès verbaux ont été dressés.
    C'est tout! Vraiment? L'Afsca refusant de donner plus de détails vous ne saurez donc pas quels sont les établissements douteux de Waremme et Hannut.
    Selon nous il y a là, quand même un petit souci de transparence.
    Seule consolation, 78 % des établissements ont obtenu une note correcte.

     

    Voici le communiqué intégral de l'Afsca

     

    L’AFSCA publie les résultats de l’action de contrôle annoncée menée dans les villes de Hannut et Waremme du 15 au 19 avril 2013.

     

    Quinze contrôleurs de l’Unité provinciale de Contrôle de Liège ont contrôlé 212 établissements du secteur de la distribution actifs dans la chaîne alimentaire.

     

    La collaboration avec les autorités communales a été excellente et une campagne d’information efficace a été préalablement menée avec les autorités communales de Hannut et Waremme et 96 participants ont assisté aux sessions de formation.

     

    56% des établissements contrôlés faisaient partie du secteur horeca (restaurants, cafés, friteries, cuisines de collectivité, …). 12 boulangeries, 6 boucheries, 3 poissonneries, 33 commerces de détail et 37 étals de marché ont également été contrôlés.

     

    78 % des établissements inspectés ont obtenu un résultat favorable.

     

    Malgré la bonne campagne d’information, 38 avertissements et 8 procès-verbaux ont été dressés. Les infractions qui ont donné lieu à ces mesures concernaient principalement des non-conformités en matière d’infrastructure et d’hygiène et le non-respect des températures.

    Un établissement a dû être fermé en raison d’un danger imminent pour la santé publique. 

  • Centre Culturel de Waremme, Conseil culturel, soyez de la partie ce 25 avril à 19H30 (Attention heure corrigée)

     

    centre culturel.jpg



    Le Centre culturel de Waremme veut renouveler son Conseil Culturel et il a besoin de... vous ! Nous vous invitons à une rencontre informelle, et en toute décontraction, le jeudi 25 avril à 19h30h au Foyer du Centre culturel. Une question centrale nous rassemblera :
    « Quelle culture voulons-nous pour Waremme et sa région ? » 

    Les discussions vont s'articuler autour de 6  axes. 
     

    1)      Quel regard portez-vous sur les activités du Centre culturel ?

    2)      Quelles sont les associations présentes sur Waremme ? Qu’attendent-elles d’un Centre culturel ?

    3)      Comment le Centre culturel peut-il travailler avec les quartiers, les villages ?

    4)      Sur base de quels thèmes aimeriez-vous que le Centre culturel propose des activités ?

    5)      La culture à Waremme en 2030, selon moi c’est quoi ?

    6)      En option, 6ème question : Qu’est-ce que la culture apporte actuellement à Waremme ?

     Que vous soyez membre d’une association, artiste, étudiant, citoyen, amateur ou sympathisant, de Waremme ou des communes alentours, votre voix compte, et elle nous est nécessaire. Votre participation à ce « forum culturel » est sans engagement, mais peut également vous permettre de rejoindre le Conseil Culturel qui organisera débats, activités, et sorties.

     Venez avec nous réfléchir sur l’avenir de votre Centre culturel !

     Il est vivement souhaité de confirmer sa présence en téléphonant au 019/58.75.23 

     

  • Incendie à la Cucina à Waremme


    Il semble qu'un ouvrier travaillant sur le toit serait à l'origine de l'incendie.
    Plus d'informations dès que possible.

  • Fabrication de chapeaux de paille dans la Vallée du Geer, une vidéo exceptionnelle


    Les chapeaux de paille de la vallée du Geer par MHDProductions

    La vallée du Geer, en Belgique, était réputée pour la fabrication des chapeaux de Paille. 

    A l'époque, beaucoup d'artisans on émigré vers Paris et même Maurice Chevalier en personne se procurait ses célèbres canotiers chez eux ! 

    En Belgique aujourd'hui, il reste un couple de passionnés qui nous transmet cette ancienne tradition, c'est Nicole et Freddy Close qui ont consacré toute leur propriété à la mise en valeur du patrimoine de la vallée du Geer...

    Merci à notre ami Roger Wauters Du Bassenge Blog Sudinfo

  • Exposition photos/peintures dans un environnement de brocante de meubles anciens Public à Omal - Allez y en toute vitesse :-)

    IMG_5154.JPG

    Brocante de meubles anciens
    Exposition photos/peintures
    Artistes : Michael Courbet (photographe)
    Marc Venchiarruti (photographe)
    Pascal Lamy (photographe)
    Renaud Gens (photographe)
    Idiata ebhodaghe (photographe)
    Adriano Romeo (peintre)

    Vendredi 19 avril 2013 de 18 à 22hr avec une demo d'accordéon de 19hr à 21 hr
    Samedi 20 avril 2013 de 13 à 19hr avec une demo et initiation à la guitare gratuite à 16hr (inscription à l'initiation guitare via ce lien afin de prévoir le nombre de places nécessaires https://www.facebook.com/events/285362614927014/ )

    Entrée Gratuite

  • Tiens c'est vendredi! Voyons ce que nous mijote Stephy

    911845_498647186850755_1684192203_n.jpgCoucou les z’amis ! 

    Comment allez-vous ? 

    Cette semaine je vous propose un excellent plat mijoté qui plaira à toute la famille, puisqu’il s’agit, ici, d’une version non alcoolisée du plat.

    Faites le plein de vitamines avec cette version du célébrissime Bœuf Bourguignon !

    Lire la suite

  • Samedi Glamour à Waremme

    yigyyy.jpg

  • Découvrez l'aromathérapie à Waremme avec Vie Féminine ces 22 et 29 avril

    L’aromathérapie (étymologie : latin « aroma », grec « ἄρωμα - arôma » = arôme, aromate; grec « θεραπεία - therapeia » = soin, cure) est l'utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l'ensemble des éléments d'une plante.

     A Waremme, les deux conférences proposées par Sylviane Wälti, auront lieu chaque fois à 19h et ont comme thèmes :

    Le 22 avril : une philosophie de vie pour un bien-être au quotidien…Précautions, utilisations… Remèdes simples et naturels contre les maux bénins.

    Le 29 avril : connaître pour mieux employer épices et plantes aromatiques

    Ca se passe, rue de Sélys-Longchamps 84 à 4300 Waremme

    PAF 5e les 2 conférences

    Café offert

    Renseignements et inscriptions

     Servais Dominique au 019/32.30.57

    Ou antenne-waremme@viefeminine.be

    Avec le soutien de la Province de Liège

     

  • Waremme: l'avenue Reine Astrid en sens unique dès ce lundi

    
Les travaux dureront 40 jours.
À partir du lundi 8 avril et pour une durée de 40 jours, des problèmes de circulation sont prévus dans une partie de la Ville de Waremme. Suite à des travaux de réfection des trottoirs, l’avenue Reine Astrid sera accessible dans un seul sens, celui allant de la gare SNCB vers la Place du Roi Albert 1 er . Malgré tout, le magasin Carrefour sera toujours accessible.
    lire la suite 

  • Ecolo et Groen veulent créer 100.000 emplois à mi-temps en amenant les travailleurs âgés à passer à temps partiel

    

Les partis écologistes proposent que les travailleurs âgés de plus de 50 ans ou 55 ans (selon la pénibilité du travail) puissent passer d’un temps plein à un temps partiel (mi-temps ou 3/5). Cela se ferait au profit d’un jeune de moins de 30 ans, qui serait alors engagé pour reprendre le mi-temps libéré.
    Lire la suite 

  • Voici le rendez-vous à ne pas manquer ce vendredi à Waremme

    razraraeraze.jpg

    Celebrate Your Mother
     Celebrate your Mother, c’est une rythmique musclée et précise, des riffs cinglants, le tout mené par cette voix dérangeante, malsaine et sombre. Frontal et perturbateur, le projet est né dans la frénésie incontrôlable de trois musiciens voulant donner un bain d’acide à un tableau trop fade. Ce trio puissant et hargneux, originaire de Liège, entend bien propager ses ondes jusqu’à épuisement. 
     
     Cosy Nest
     Ne pas s’y méprendre, dans ce « nid douillet », les œufs sont plein à craquer d’un rock survolté ! Mais l’omelette devrait être particulièrement digeste… Cosy Nest est le prolongement scénique de trois passions pour
     le rock le plus varié.
     Cosy Nest est une formation basique dans la tradition du power trio, qui allie mélodie et puissance de feu, le prouvant à chaque passage sur scène!
     
     Back To Bac
     En provenance de Liège, Back To Bac propose un Folk-Rock énergique et innovant. Après un an d’existence, Back to Bac commence lentement mais sûrement à se faire connaître!
     
     Chaque participant recevra un bulletin de vote pour voter pour le groupe qui l'a le plus convaincu. A l'issue des 3 tremplins, le groupe ayant reçu le plus de voix de préférences jouera d'office à la seconde édition du Take Me Out Music Festival le 3 août à l'Atelier Rock à Huy.
    (Note: descriptions fournies par l'organisateur) 
  • Certains sont quand même tombés dans le panneau :-)

    Notre article d'hier était bien évidemment un poisson :-)
     

  • Dites adieu à la piscine de Waremme!

     Selon certaines indiscrétions qui nous sont parvenues, le sort de la piscine de Waremme semble réglé. On se rappelle des épisodes de légionellose et du toit menaçant de s'éffondrer. Puis, la longue polémique qui a suivi autour des travaux nécéssaires à faire et de leur budget. 
    La Ville de Waremme envisage donc de prendre une mesure pour le moins radicale.
    La piscine actuelle sera purement et simplement rasée.
    En lieu et place un espace multimodal, intégrant un centre commercial ultramoderne, le premier de la Ville. 
    On évoque un espace grandes marques de J & joy à Delvaux...
    Contacté par nos soins, Mr Fish du service des travaux ne dément pas l'info mais tient à préciser que la possibilité de bains turcs, évoqué par certains confrères, était fantaisiste.
    Par contre, il a eu un sourire énigmatique quand à la création dans ce centre, d'un lieu de rencontres coquin pour les aînés..
    En ce qui concerne les alentours et leur aménagement, on devrait en savoir un peu plus très vite mais on parle déjà de possibles expropriations et le projet serait financé par un magot oublié de la Ville de Waremme, redécouvert récemment dans les comptes de Belfius.
    On parle de plusieurs millions.
    La fin des vaches maigres pour la ville. :-)
    En remplacement de l'actuelle piscine, il serait question d'un plan, déjà vu en Suisse, de développement de la baignade en rivière.
    Le Geer offrant effectivement par endroits de belles possibilités..
    Pour l'heure le bourgmestre, M Chabot reste très discret mais savoure pleinement la situation.
    L'opposition, Waremme ensemblE semble aussi conquise par le projet.
    Dans les prochaines heures on devrait en savoir plus.

  • Connaissez vous le "café suspendu"? Vivement à Waremme.

    Le café suspendu est une tradition solidaire née à Naples. Le principe et simple et génial, au moment de prendre votre café vous commandez par exemple 1 café pour vous, et 1 autre "café suspendu". On vous sert votre café mais le café suspendu reste en attente.Une personne n'ayant pas les moyens ce jour, rentre dans le café et demande s'il n'y a pas un café suspendu..S'il y en a, on lui délivre un café chaud offert par vous.
    Une manière moderne et géniale de faire jouer la solidarité.