• Voici la rue la plus sale de Waremme

    Pas simple, pas facile de voir ça tous les jours :(IMG_1292.jpgIMG_6430.JPGIMG_1290.jpgIMG_1288.jpgIMG_1295.jpg

  • Waremme: un train en moins à l'heure de pointe

    
Frédéric Ruelle et Jacques Chabot sont tous deux navetteurs... 
Le nouveau plan de la SNCB continue à faire couler de l’encre dans notre arrondissement. Désormais, c’est à Waremme qu’on craint une baisse de la desserte. Pis même, un des trois trains qui circule le matin à l’heure de pointe serait purement et simplement supprimé.

    lire la suite

  • Dégustez bien chaque tablette de chocolat, pénurie annoncée...

    Le prix de la fève de cacao a flambé de 9% l'an passé.Dégustez vos tablettes de chocolat, vous pourriez bientôt en manquer! Une conjonction de phénomènes a déjà provoqué une flambée du prix de la fève de cacao et pourrait aboutir à plus long terme à une pénurie de la précieuse matière première.

    Lire la suite

  • Cascadeur, le retour de l'homme casqué

    MUSIQUE / FESTIVALS Trois ans après "The Human Octopus", Alexandre Longo, alias Cascadeur, publie "Ghost Surfer", son nouvel album. Un disque bien plus riche et complexe que ne laisse penser le single éponyme.

    Cascadeur ? Côté face ? Le personnage scénique, avec son casque blanc - non intégral - orné d’une étoile rouge et le visage dissimulé par un masque de luchador, ces catcheurs mexicains. Côté pile ? Alexandre Longo, auteur, compositeur et chanteur français d’ascendance italienne, toujours installé à Metz, une quarantaine d’années, d’allure plutôt effacée. Qui ne se cache pas d’avoir prix ce pseudonyme et ce déguisement de personnage Playmobil pour vaincre sa timidité. "Je tremble très facilement : c’est impossible à maîtriser, et j’en souffrais. Rien qu’à l’idée de devoir chanter un morceau devant deux personnes, je tremble. Il fallait donc que je trouve une solution. Je me suis plongé dans mon enfance et dans les parades enfantines, comme un enfant qui se coiffe d’une paire de chaussettes. Je suis allé dans le Monoprix du déguisement - ce n’est pas Hollywood ! - et j’ai choisi un déguisement dont les thématiques me parlaient : le cinéma, la doublure, la prise de risques. Les cascadeurs sont des gens de l’ombre, et je suis plus fasciné par les gens non éclairés que par les gens éclairés…"

    Mais n’y a-t-il pas un risque de devenir prisonnier de son personnage ? "Peut-être mais, pour le moment, il me sauve. Sans lui, le projet n’aurait pas existé : je dois lui en être reconnaissant et le cultiver. Cela ne signifie pas que j’aurai toujours les mêmes attributs, toujours le même casque : c’est un concept ouvert. Ce qui me plaît, c’est la métamorphose. Et j’en ai besoin…"

    Du piano à la guitare

    Deuxième album ? Le chanteur français s’est certes fait connaître du grand public avec la parution, en 2011, de "The Human Octopus". Mais ce "premier" album, popularisé par le single "Walker", reprenait en fait dans des versions plus élaborées des chansons déjà parues précédemment sur des disques autoproduits restés confidentiels. Et "Ghost Surfer", qui vient de sortir, reprend lui aussi des morceaux déjà anciens ("Collector", "Road Movie" ou "Lady Day") en les mêlant à de nouvelles compositions.

    Pianiste de formation, Cascadeur s’est essayé, cette fois, à composer les nouveaux titres à la guitare :"Quand je suis à la guitare, je ne sais pas exactement ce que je fais, c’est une aventure, je découvre… Une approche plus rythmique, d’autres paires harmoniques. Mais la succession des différentes étapes reste identique. Dans un premier temps, je joue, assez librement - surtout au piano, à la guitare c’est moins libre ! A ce stade, j’ai la mélodie et les harmonies, et je note les idées qui me plaisent dans des petits cahiers. Une fois que j’ai rempli un cahier, je passe dans une deuxième pièce où je fais les arrangements avec des machines, d’autres instruments et mes enregistreurs : là, je construis vraiment le morceau avec ses couleurs. Puis, je recense le tout, je fais écouter à des proches et au label et j’élimine : je suis ainsi passé, pour cet album, de 35 à 18 morceaux, puis j’en ai encore éliminé un ou deux. Et dans les arrangements, j’ai essayé de garder une structure assez ventilée et aérienne : compte tenu de la durée de l’album, je voulais éviter toute lourdeur. Le premier album était plus une série de court-métrages qui coexistaient déjà, alors que celui-ci est plus un long métrage dont je serais le réalisateur."

    Références à l’Odyssée

    Un des titres de l’album s’intitule "The Odyssey". Référence appuyée à Homère : "Je me suis beaucoup appuyé sur ‘L’Odyssée’pour écrire mes textes. Ce n’est pas une retranscription pure, mais il y a des sirènes, un cyclope… Christophe est un spectre, Stuart Staples un commandeur qui sort du néant, Anne-Catherine Gillet une déesse. Le titre ‘Ghostsurfer’est, il est vrai, différent du reste de l’album : plus ludique et enjoué, même si le couplet m’émeut beaucoup quand je le chante. Mais j’aimais l’idée de surprendre, de faire quelque chose de plus pop, aussi par rapport à ‘Walker’."

    Un CD Casablanca/Universal. En concert le jeudi 13 février à la Rockhal (LU) et le 16 mai aux Nuits Botanique.

    Source www.lalibre.be

  • Voici le palmarès complet des Rencontres photographiques de Waremme

    1604520_10152220511827154_843924837_n.jpg

    Un magnifique public, des images à couper le souffle et une ambiance follement conviviale ont rythmé la 1ère Edition des Rencontres Photographiques de Waremme ce 2 février 2014. 
    Oleye, en un jour, s'est transformé en haut lieu photographique au grand bonheur d'un public averti qui n'a pas boudé son plaisir. Grosse affluence populaire pour un événement soutenu par des commerces waremmiens et hesbignons.
    Le peintre waremmien François Lateur a prononcé en guise de clôture un mot fort émouvant relevant l'idée d'ouverture, de fenêtre que représente la photographie et ses parallèles avec la peinture. Un grand bravo aux 10 photographes présentes lors de cette première édition (Ariane Delcommune, Aris Koudaya, Fabrice Deboit, Idiata Ebhodaghe, Jacqueline Spitz, Michael Courbet, Michel Mottard, Nadine Delrez, Renaud Gens et Valérie Morreale.)
    Séance de rattrapage pour toutes les personnes qui n'ont pas pu venir, en collaboration avec le Cinéma Les Variétés, les images sont reproposées pendant tout le mois de mars dans le hall d'accueil du cinéma. A ne pas manquer :-)

    Lire la suite

  • Waremme: un «Village Mondial» au stade Leburton durant un mois cet été

    
Le stade de foot de Waremme aura des allures brésiliennes cet été.
L’échevinat des sports waremmien et l’ASBL SWAECE s’associent pour créer l’événement dans la capitale hesbignonne durant la Coupe du Monde brésilienne cet été. Du 12 juin jusqu’au 13 juillet, ils mettent sur pied un « village mondial » sur le site du stade de foot, qui sera animé par les clubs et associations de la région. Toutes les rencontres seront diffusées et l’accès sera gratuit !

    Lire la suite

  • Stephy, là tu pousses le bouchon un peu trop loin... Tarte aux ananas, spéculoos et fromage frais - pop cakes aux deux chocolats!

    1781465_207479479455755_1720654146_n.jpgCoucou les z'amis!  Comment allez-vous ? 

    Ma petite soeur m'a lancé un défi de taille ... Lui préparer son buffet dessert à l'occasion de son anniversaire et ce pour 150 personnes! 

    Le défi fut grand mais réussi vu la vitesse à laquelle partait le buffet  

    Voici donc pour vous les deux recettes des pâtisseries parties en premier! 

     

    Il s'agit de: 

    1/ la tarte aux ananas, spéculoos et fromage frais 

    2/ les pop cakes aux deux chocolats! 

     

    Lire la suite

  • Ne mettez plus de rondelle de citron dans votre verre d'eau

    "Un Perrier, s'il vous plaît, avec une rondelle de citron!" Voilà la commande que vous passez généralement au petit comptoir à côté de chez vous. Malheureux! Selon le Journal of Environmental Health Study aux Etats-Unis, une rondelle de citron contient des dizaines de bactéries.

    Les chercheurs ont testé les zestes et la chair de 76 citrons issus de 21 restaurants au cours de 43 visites différentes. 70% des citrons testés contenaient une foule de microbes. Si leur origine était difficile à identifier, les scientifiques imaginent qu'ils proviennent des employés et d'une possible contamination de la viande ou de la volaille. 

    "Les citrons sont connus pour leurs propriétés antimicrobiennes mais les résultats de notre étude indiquent qu'une grande variété de micro-organismes peut rester sur la chair et l'écorce d'un citron coupé en tranches. Les clients des restaurants doivent être conscients que les tranches de citron ajoutées aux boissons peuvent contenir des microbes potentiellement pathogènes."

    Matières fécales et champignons provenant du vagin
    Philip Tierno, professeur en microbiologie dans un centre médical new-yorkais, a mené des dizaines d'expériences similaires. Il a constaté que la moitié des quartiers de citron recueillis étaient contaminés par des excréments humains. On parle ici de matières fécales, de bactéries issues des voies respiratoires (toux, postillons, éternuements) et de la peau. Les échantillons prélevés sur les citrons montraient la présence du Candida, un champignon couramment trouvé dans le vagin. 

    Les risques de tomber malade à cause d'une rondelle de citron mal lavée sont cependant faibles, notre système immunitaire étant assez solide pour repousser ce type de microbes. Mais ceux qui craignent les germes devraient presser le jus du citron directement dans leur eau au lieu de laisser flotter une tranche dans le verre. Ca réduirait l'exposition aux microbes, sans les faire disparaître totalement.

    Des germes similaires ont également été trouvés sur les bouteilles de ketchups, des salières et poivriers, des oignons et on en passe. Bon appétit si vous passez à table!

     

    Source de l'article www.7sur7.be

  • Didier Laloy & Tuur Florizoone à Waremme ce samedi 8 février - Un duo endiablé :-) Gagnez 2 x 2 places

    tuur&didier22.jpg

     

    Rencontre entre deux grands, au propre comme au figuré, accordéonistes de chez nous qui pour la première fois vont se retrouver ensemble sur une même scène, un même enregistrement!

    Côté chromatique, Tuur Florizoone, musicien qui a étudié et assimilé tous les langages (classique, jazz, et surtout sud -américain par ses nombreux voyages au Brésil).

    Côté diatonique, Didier Laloy, autodidacte, le musicien le plus indépendant et le plus occupé du royaume.

     

    Pour gagner les 2 x 2 places  mis en jeu il suffit de répondre à deux questions simples
    1- Dans quel village waremmien a eu lieu ce début février la 1ère édition des Rencontres Photographiques de Waremme?
    2- Combien de réponses recevrons nous pour ce concours? 

    Vos réponses à MAIL avant le jeudi 6 février à 12h00

     

    Samedi 08 Février 2014 – 20h30 – Salle des Douches

    Prévente : 10,00€ - Sur place : 12,00€

    Renseignements et réservations : 019/58.75.23 ou centreculturel@waremmeculture.be 

  • Un Bert Kruismans décapant au Centre Culturel de Waremme (photos)

    IMG_0246.JPG

    Grand moment de rire offert par le Centre Culturel de Waremme samedi dernier, avec un super one man show du survolté Bert Kruismans. Salle archi comble (certains ont dû rebrousser chemin faute de place). 4 lecteurs assidus de Waremme Sudinfo ont pu eux profiter de places offertes grâce à notre jeu concours :)
    IMG_0259.JPGIMG_0312.JPG

  • Un Mc Donald à la Chaussée romaine? (Waremme)

    téléchargement.jpg

    Mr le Bourgmestre Chabot évoquait, il y a à peine un an, la forte probabilité de voir s'établir un Mc Do à Waremme. il semble que le projet est plutôt avancé et que cela se fera sur la Chaussée Romaine du côté opposé à la Chapelle Saint-Eloi.

    Si l'information se confirme  le Mc Do serait à moins d'une minute de la sortie d'autoroute.

    Quick à Hannut, Mc Do à Waremme,  On dirait presque que les deux géants de la restauration rapide se sont partagés l'espace hesbignon.

    Les conséquences de la présence d'un Mc Do ne sont pas uniformes là où l'entreprise s'est installée et pourraient poser des questions existentielles à d'autres commerçants ..par exemple le Maxi frites à terme risque de ne pas supporter la concurrence)

    Lien vers un article du Monde sur la cartographie de la malbouffe en France