La délation, un triste record belge

Delation.jpgLa délation se porte bien en Belgique. Même très bien.  Rien qu'au fisc, les services ont enregistré 9 dénonciations par jour depuis le début de cette année 2016. 
Le plus impressionnant est que ce  chiffre n'intègre que les dénonciations "admises", où le dénonciateur donne ses nom, prénoms, adresse et numéro de registre national. Les dénonciations anonymes qui représentent des milliers (plus de 13000 / an) ne sont pas "toujours" prises en considérations.
Inquiétant, la hausse des dénonciations frisent les 165 % sur une période de 5 ans.
Les chiffres des dénonciations ventilés par région, commune ne sont pas disponibles, mais il semble que sle dénonciations soient surtout le fait de la classe moyenne. Les riches se dénonçant rarement entre eux..
Ce phénomène laisse perplexe à l'étranger notamment en France où le Figaro a consacré une série d'articles sur le sujet.
Dans tous les cas, les dénonciations,encouragées par les autorités via la création d'un site internet,  prouvent une situation socio-économique pourrie.

Les commentaires sont fermés.